Gilet airbag moto, on vous dit tout !

Gilet Airbag Moto

En matière de sécurité routière, de nombreuses mesures préventives permettent d’éviter le pire. Alors qu’on retrouve des airbags dans quasiment toutes les voitures, les motards peuvent quant à eux compter sur les gilets airbag. Les concernés ont un peu de mal à accorder d’importance à ces équipements malgré qu’ils assurent une très bonne protection. Afin de mieux sensibiliser à ce propos, la Sécurité Routière a lancé une campagne relative à l’airbag moto.

L’utilité d’un gilet airbag moto

Gilet Airbag Moto

La Sécurité Routière a tenu à rappeler aux motards les risques auxquels ils s’exposent sans une protection convenable. Elle a à cet effet précisé que plus des 75% des motards sont en cas d’accident touchés à la colonne vertébrale, à l’abdomen ou au thorax. Voilà pourquoi il est utile d’avoir un gilet airbag moto puisqu’il protège convenablement ces différentes parties. Cet équipement joue un rôle essentiel pour la sécurité des conducteurs. Lorsqu’un motard roulant à 40 km/h environ a un accident, le gilet airbag moto se déploie 90 ms après l’impact.
Tous les airbags moto ne sont pas conçus de la même façon. De ce fait, ils ne protègent pas exactement les mêmes parties du corps. Pendant que certains offrent une protection aux côtes, au dos, au thorax, ou encore à la nuque, d’autres protègent la colonne vertébrale, le coccyx, l’abdomen et les cervicales. Il faut par ailleurs préciser que la conception des airbags moto ne repose pas tous sur la même technique. Bien que les airbags moto offrent chacun des avantages non négligeables, il est conseillé de les choisir en fonction de certains critères clés.

Comparatif de gilets airbag moto

Avant d’opter pour un gilet airbag moto ou un autre, il est important de comprendre le fonctionnement de ces derniers. Il faudra plus précisément s’attarder sur leur mécanisme de déclenchement puisqu’il diffère en fonction de la conception. On en distingue plus précisément trois différents types.

Les gilets airbag moto filaires
Le fonctionnement des airbags filaires est basé sur un câble qui est relié du gilet à l’engin. Ainsi, le déclenchement de cet airbag moto se fait lorsque le câble se rompt suite à un accident. Il convient de préciser que ce déclenchement ne sera provoqué par la force d’un poids de 30 kg au minimum. Toutefois, ce système de déclenchement a rencontré de nombreuses critiques négatives. En effet, selon le fonctionnement de ce système la longueur du câble joue un rôle déterminant. Ceci pose un problème qu’il vaut mieux souligner puisque cette longueur est variable. Les avis se rejoignent en ce qui concerne la protection airbag à câble. Cette dernière est censée être plus efficace lors des glissages plus qu’elle ne l’est lors des impacts frontaux.

Les gilets airbag radiocommandés
Les gilets airbag sont de la nouvelle génération et fonction en principe sans fil. Comme l’indique leur nom, ce type de gilets airbag est basé sur un mécanisme électronique. Ils sont convenablement équipés de capteurs qui sont eux, reliés à un boîtier électronique. Ainsi, le signal de cet équipement est entièrement radiocommandé. Toutefois, l’utilisation des gilets airbag radiocommandés implique l’installation du boîtier électronique sur l’engin. Par ailleurs, il faudra veiller à assurer l’aliment de ce boîtier en piles. Il convient de préciser que les capteurs doivent en principe être placés à des endroits précis sur la moto. Ainsi, on peut par exemple disposer un capteur sous la selle de l’engin afin de détecter plus facilement une chute. Un autre peut être également placé sur la fourche de la moto. A cet endroit, il offrira une meilleure facilité de détection d’un choc. Naturellement les utilisateurs accordent plus de crédits à ces airbags plutôt qu’aux airbags filaires.

Les gilets airbag moto autonomes

Dans un monde où la technologie a fait de grands pas en avant les accessoires les plus efficaces sont généralement ceux automatisés. Ainsi, les meilleurs gilets airbag offrant une meilleure protection ne sont autres que les airbags totalement électroniques. Ces gilets airbag n’ont pas besoin de boîtier et encore moins de fil. Aucune installation n’est nécessaire pour ce type d’équipement puisqu’il intègre déjà la technologie nécessaire.

Autrement dit, les gilets airbag moto autonomes intègrent parfaitement la batterie, l’accéléromètre, le gyroscope et bien d’autres. Dotés d’une technologie de pointe, ils détectent rapidement le choc et se gonflent automatiquement. La seule chose à faire pour l’utilisateur est de fréquemment recharger le système.

L’approbation des airbags moto

De nombreux organismes se chargent de la conformité des gilets airbag moto. Dans un premier temps, c’est le marquage CE qui se charge de vérifier si votre équipement respecte les normes sécuritaires (EPI). L’étape suivante en ce qui concerne la France est l’homologation des protections d’airbag. Celle-ci se fait suivant 2 principaux critères. Le premier critère est relatif à la vitesse de détection, de déclenchement et de gonflage du système. Précisons que celui-ci doit en principe se trouver en dessous de la barre de 200 ms.

Le second critère concerne comment obtenir le niveau minimal de pression d’air requis dans le gilet.
Le SRA s’assure par la suite de la notation des gilets airbag au moyen d’un système d’étoiles en tenant compte de leur vitesse d’activation. Sortie en 2013, la norme EN1621-4 joue également un important rôle dans l’homologation des airbags moto. Elle est toutefois sujette à une objection venant de la France. Cette objection vise précisément la vitesse de gonflement en principe mesurée par le biais de la caméra. Le CRITT par contre se focalise sur une autre méthode. En effet, il se contente de mesurer pression contenue dans le gilet.

Quel est le prix d’un gilet airbag moto ?

Également appelé gilet de protection pour moto, nous venons de voir qu’il existe plusieurs types de gilets airbag moto. Ainsi, les prix d’un tel équipement sont généralement fonction du système et de la technologie incorporés. Il faut toutefois prévoir en moyenne 400 euros afin de disposer d’un gilet airbag. Vous pourrez bénéficier d’une réduction sur le coût d’un gilet de protection pour moto notamment grâce à certaines assurances. Il est même possible de bénéficier d’une offre supplémentaire prenant en compte les différentes charges relatives au déclenchement. Vous pourrez par exemple vous offrir l’airbag Dainese qui est incorporé dans la combinaison. Cet équipement est de ce fait plus coûteux qu’un simple gilet airbag.